Website TemplatesJoomla TemplatesWeb Hosting
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator

Gouvernance de la RBTDFS : un processus en marche

Afin d’évoluer vers une véritable approche transfrontière de gestion de l’espace du delta, une consultation a été conduite en 2010 pour la mise en place d’un système de gouvernance pour la Réserve de Biosphère Transfrontière du Delta du fleuve Sénégal (RBTDFS). Ce travail a été couronné par la présentation d’une proposition de gouvernance lors d’une réunion de concertation organisée en mars 2010 en présence des membres du Comité transnational de la RBTDFS, des représentants des administrations locales et d’institutions décentralisées des deux pays, une dizaine d’élus de la sous-région dont plusieurs députés, ainsi que des représentants des institutions techniques décentralisées et de diverses parties prenantes (acteurs locaux et partenaires au développement).
Le système de gouvernance de la RBTDFS proposé est ancré dans les réalités quotidiennes auxquelles sont confrontées aussi bien les acteurs à la base - éleveurs, pêcheurs, agriculteurs, cueilleuses et autres opérateurs économiques qui dépendent directement ou indirectement des services rendus par les écosystèmes de la RBTDFS - que les dirigeants et opérateurs des différentes institutions chargées de la gestion d’éléments de la RBTDFS. Il s’enracine dans une lecture socio-écologique du territoire, identifiant trois grandes «unités  de gestion» caractérisées par une cohérence socio-écologique interne adéquate. Pour chacune de ces unités, la proposition a offert un tout premier travail de diagnostic des enjeux écologiques et humains et une ébauche d’identification des parties prenantes clés.  Aussi et surtout, la proposition a esquissé un système de gouvernance avec plusieurs organes et processus de fonctionnement prévu, suivant un nombre de critères de « bonne gouvernance ».
C’est pour affiner ce système que les membres du Comité transnational ont été sollicités au cours de leur réunion de mars 2011 pour apporter leurs suggestions (amélioration, correction, renforcement des propositions), mais surtout pour décider des mesures pratiques permettant de faire avancer la mise en place du système de gouvernance. Diverses idées et propositions ont ainsi été formulées et ont donné lieu à un débat sur de nombreux aspects de gestion, de droit et de questions liées aux réalités nationales et de terrain. De ces échanges, il a été proposé de tester le mode de gouvernance sur les trois unités socio-économiques de gestion (USEs Littoral, Centrale et Sud-est) identifiées au sein de la RBTDS et d’élargir cette réflexion dans le cadre des Journées de la RBTDFS.