Website TemplatesJoomla TemplatesWeb Hosting
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator

Réserve de biosphère transfrontalière du delta du fleuve Sénégal créée en 2005 (641 758 ha)

La Réserve de biosphère transfrontalière du Delta du fleuve Sénégal couvre une mosaïque d'écosystèmes du delta et des côtes à l'embouchure du fleuve Sénégal qui forment la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie.  Le delta est l'un des grands sanctuaires de l'Afrique de l'Ouest pour les oiseaux migrateurs ; il abrite cinq sites RAMSAR et deux sites du patrimoine mondial dont la ville de Saint-Louis. Sa gestion durable coordonnée est fondamentale pour les deux pays.

La réserve intègre, côté mauritanien, la réserve de Chatt'Boul et le parc National du Diawling ainsi qu'une partie maritime. Côté Sénégalais, elle intègre le Parc du Djoudj, les réserves de Guembeul et de la Langue de Barbarie, l'estuaire du fleuve et l'agglomération urbaine de Saint-Louis. Elle forme donc un ensemble cohérent du point de vue du fonctionnement des écosystèmes, mais également sur bien d'autres aspects non moins importants comme le peuplement, l'histoire et la culture.

Le classement du bas delta du fleuve Sénégal en Réserve de Biosphère transfrontière renforce la reconnaissance internationale de cette importante zone et apporte la synergie nécessaire aux interventions de lutte contre la pauvreté d'une part et de conservation de la biodiversité d'autre part. Il permettra de renforcer la mobilisation de la population sur les deux rives dans une dynamique commune de gestion durable des ressources naturelles et des espaces.

Source :

http://www.papaco.org/MAU%20Reserve%20de%20biosphere%20transfrontaliere.htm